14/12/2008

- La vie en rose.

Llow081213TPxav2
Voici le plafond de la buanderie du rez de la 3° maison. Il est enduit d’un enduit d’accrochage du plafonnage, rugueux et rose. Mais voilà : cette pièce servira de petit atelier et NE doit PAS être plafonnée. Je ne sais quelle solution va m’être proposée, mais il est évidement hors de question de laisser les choses dans cet état, nous voulons retrouver les hourdis lisses et blancs (gris).

A noter que les mêmes pièces des deux premières maisons (dont nous ne ferons pas des buanderies, ni des ateliers, mais des chambres supplémentaires) ont, elles, été plafonnées par l’erreur du même sous-traitant (par ailleurs très compétent, me semble-t-il). Nous avons accepté de prendre en charge directement avec le plafonneur (à prix spécial) ce travail qu’un ami devait réaliser gratuitement.

Il est assez surréaliste de constater que des professionnels, qui sont payés au m², ne consultent pas (ou ne possèdent pas)  de plan ou de bon de commande avant de foncer.

11:36 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Les prestations en matière de sous traitance sont fixées dans le contrat de sous traitance. Si le sous trait s'est trompé, n'est-il pas dans sa responsabilité de remettre les choses en place ?

Écrit par : sous traitance | 01/10/2010

Les commentaires sont fermés.