27/04/2008

-Pas le choix dans la date

et non pas ...
La surprise du chef

 Je devais donner notre choix de garde-corps. J'ai profité de cet appel du chef de chantier pour soulever la question qui fâche (cf la ci-devant sœur Anne) : "UNE DATE, peut-être ?"
Le chantier ne débutera pas le 17 avril comme prévu" (nous sommes le 24 !). Le vrai début pourrait se situer "dans environ six semaines mais peut-être moins ou guère plus mais je n'en suis pas certain". Soit approximativement presqu'aux alentours d'à-peu-près 6 semaines, voire même 1 mois et demi de retard.
J'ose :
"Y a-t-il une raison ? Ca ne vient pas de moi, j'espère ?"
Le chef de chantier :
"Je n'ai pas de maçon".
Et je crois l'entendre poursuivre in petto : "Mais tout ceci ne vous rgarde pas" (Aïe, j'entends des voix  ... Jeanne d'Arc, maintenant !)

Et bien voilà: ça va beaucoup mieux quand on a une réponse claire
!

17:19 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/04/2008

-Sœur Anne

"Ojourd'8, ... ri1"

notait déjà l'espiègle Louis XVI sur son blog. Comme Sœur Anne, lui et moi ne voyons rien venir.

 

 
Impossible de connaître, même approximativement, la date du début de chantier (qui était censé commencer le 17 avril).
En posant la question, j'ai l'impression que mon interlocuteur cache de la main le cornet pour pousser un profond soupir.



 

10:54 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2008

-Réunion de chantier ce 01/04/08

Pas de révision des prix ?

"Chez TP, les prix du projet sont garantis jusqu'à la fin ", argumentait le vendeur.
Oui. Enfin j'espère. Mais manifestement pas depuis le début !
La réunion de chantier m'apprend :

-L'eau pour le chantier (location par mes soins d'un "col de cygne" avec compteur sur la rue ou un tuyau de chez moi) est à ma charge. Y compris 3x 7.500 L pour lester les citernes (censées, justement, économiser l'eau de ville !).


-Plusieurs fois, tant l'architecte TP que le vendeur ont insisté sur la possibilité de choisir "plus tard", si je le désire, d'autres garde-corps que le modèle figurant sur tous les plans (y compris ceux déposés à la commune). Vous savez quoi ? les garde-corps dessinés n'existent pas dans la gamme disponible. Et tous les autres modèles sont plus chers que ce modèle virtuel. A l'exception du modèle de base qui n'est pas comparable. Question: pourquoi ne pas dessiner ce modèle de base ? Pas assez aguicheur ?

-l'évacuation des terres excédentaires (transport + décharge) me sera facturé à un prix indéterminé.

-le percement des murs pour la hotte et le sèche-linge est à faire par le client. Il y a bien des petits "HE" à côté de ces évacuations sur les plans, mais comme il y en a aussi sur les terrasses, qui me sont largement comptées dans le devis, je ne supposais pas que cela signifie "hors entreprise". Heureusement, je suis capable, si besoin, de carotter moi-même ces murs. ¼ d'heure par trou devrait suffire.

- etc, etc, etc ... En soi, rien de bien grave ou de très anormal. Sauf qu'on n'a parlé QUE de coûts à ma charge, et RIEN d'autre. Ancun de ces points n'avaient été abordés auparavant. AUCUNE  allusion à l'organisation du terrain (sur lequel j'habite et où fonctionne mon entreprise).

Tout cela sera donc porté en compte.
Ou peut-être pas: la réunion se passait le 1° avril .

Le ciment et le sable sont bien compris dans le devis.
Enfin, je crois !

C'EST DANS LES petits caractères que l'on découvre les petits procédés.

19:00 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

-C'était trop beau !

La Région Wallonne suspend le permis.







Plus de 1,5 mois après l'octroi du permis, la Région Wallonne le suspend. Motif: la commune, qui n' envisage pas pour le moment l'élargissement de la voirie, estime ne pas devoir organiser d'enquête.

Le fonctionnaire délégué de la région wallonne (sans majuscule, car je suis colère !) ne partage pas (plus) ce point de vue.

L'architecte et le chef de chantier, suivant l'avis de la commune, décident de respecter notre calendrier: c'est une enquête pour la forme.



Aucune dérogation n'est demandée pour les bâtiments. Ils sont conformes aux prescriptions. Il s'agit uniquement de l'enquête visant à solliciter, de la Région Wallonne, l'autorisation d' élargissement de la rue devant les futures maisons, qui est imposé ... par la région wallonne.

18:57 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

-J'en suis tombé assis :

On nous avait promis des chaises: carabistouilles ! 


Voici dessinée l'implantation des maisons et de la terrasse du premier étage



et voilà deux "chaises", comme ils disent.

 

18:47 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

-Préparation du terrain.

  

Pour nos vacances de Pâques, une activité aussi difficile à faire qu'à dire: La chasse aux souches.

  080322souches
Pour la minipelle, merci qui ?








Merci Guy.080323souchess

09:22 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

-"Ca commence bien" (Dieu)

ça ne commence pas.

Le chef de projet m'annonce que le début du chantier est retardé de 10 jours. Enfin, ça n'est pas encore très grave.

06:54 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

-Recherche d'un partenaire, et + si affinités.

Mise en musique du projet.

13/02/06 - Le plan communal d'aménagement enfin approuvé par la Région Wallonne, nous pouvons contacter les bâtisseurs. Les traditionnelles visites de maisons témoins se suivent, les devis s'élaborent. La collection de croquis de façades et de pignons sur nappes en papier s'étoffe. Nous visitons aussi les forums et quelques blogs bien utiles.

25/06/07 - Nous décidons d'aller plus loin avec Thomas et Piron. Ce qui nous a influencés ? Principalement, à la lecture de tous les documents, l'impression de rigueur et la prise en compte des droits du client (aussi). La loi Breyne y est manifestement de stricte application. Après deux aimables entrevues dans la maison témoin de Dolembreux et chez moi, je demande une offre pour trois maisons jointives à 1 étages.

13/07/07 - Je reçois cette offre. Quelques modifications, un petit geste commercial supplémentaire et nous tombons d'accord. Un vrai plaisir de traiter avec un vendeur qui connaît le bâtiment (ce n'est pas la majorité de l'espèce, si j'en crois mes contacts antérieurs avec la concurrence). Il s'agit du sympathique Monsieur Piron. Avouez qu'il eut été dommage, avec ce nom, de vendre des maisons Blavier ou T-Palm !

10/09/07 - Refus du projet par la Région. Après deux jours d'hésitation, sur l'insistance de l'architecte, nous élaborons un nouveau projet en y ajoutant l'étage supplémentaire exigé, sans trop d'illusion : le nouveau devis s'écartera probablement beaucoup du budget initial. Monsieur Piron promet de demander à TP un effort particulier. Et il l'obtient.

21/12/07 - Comme plus rien ne s'y oppose, l'architecte peut enfin déposer les plans définitifs et demander le permis.

21/01/08 - Première visite au show-room de l'entreprise avec 2 de mes trois enfants. Nous sommes impressionnés par l'importance du site: T&P ne se trouve pas à Our: Our est situé chez T&P. Choix des matériaux et options pour 2 maisons occupent toute la matinée, l'invitation au restaurant de l'entreprise est bienvenue.

26/02/08 - T&P a reçu le permis. Seconde visite à Our pour la 3° maison. Signature des contrats et avenants.

ET MAINTENANT, A VOUS DE JOUER, MESSIEURS THOMAS ET PIRON.

06:40 Écrit par gambas dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |